Alliance Biblique Française
Qumrân dans la traduction de la Bible
Lire la Bible
Lire la Bible
Lire la Bible
L’histoire de la Bible
Pour participer à l’aventure de l’ABF
La Bible dans le monde
Ressources bibliques - 2008-03-05 | L’Ancien Testament Interlinéaire

 Traduction interlinéaire hébreu-français de l’Ancien Testament

Francine
Leclerc
 Au terme d’un travail d’environ 6 ans, la traduction interlinéaire hébreu-français de l’Ancien Testament est publiée par les éditions Bibli’O.
Les lecteurs anglophones disposent depuis longtemps d’une traduction interlinéaire de l’hébreu à l’anglais, mais un tel instrument de travail n’existait pas encore en français. Il était attendu par de nombreuses personnes, prédicateurs, animateurs d’études bibliques, ou simplement aimant la Bible, qui désirent travailler à partir du texte hébreu, tout en n’ayant pas eu le temps ou la possibilité d’approfondir leur connaissance de l’hébreu biblique. L’Ancien Testament interlinéaire était attendu aussi par des équipes qui traduisent la Bible en des langues où une traduction n’existe pas encore. Certaines de ces équipes s’appuient sur des traductions françaises, en particulier en Afrique. Le Nouveau Testament Interlinéaire de Maurice Carrez, publié en 1993, les soutient dans leur tâche de traducteurs, l’ATI devrait leur apporter une aide similaire.

Prouesses techniques

Une trentaine de traducteurs, relecteurs et personnes ressources ont apporté leur concours, pour que l’ATI soit un outil le plus accessible et aussi le plus rigoureux possible. Ces collaborateurs sont pour la plupart traducteurs de la Bible ou enseignants et chercheurs en hébreu biblique, liés à des facultés de Théologie, en France, Suisse et Belgique. Ils appartiennent à diverses confessions chrétiennes (catholique, plusieurs dénominations protestantes, et orthodoxe).

Le texte hébreu publié dans l’ATI est celui de la Biblia Hebraica Stuttgartensia.
Au fil de ce texte, des informations placées en exposant indiquent la racine verbale, si elle n’est pas identifiable immédiatement, ainsi que la conjugaison du verbe et son mode ; par ailleurs, des appels de notes renvoient à des annexes en fin d’ouvrage.

Entre chaque ligne (d’où le mot interlinéaire) du texte hébreu, chaque mot hébreu est accompagné, juste en-dessous, d’un ou plusieurs mots français qui essaient d’en rendre la signification au plus près dans son contexte.
Le texte français doit se plier au sens de l’hébreu, de droite à gauche. Comme il n’est pas question d’infliger au lecteur une lecture du français au miroir, c’est-à-dire à l’envers, les mots français sont certes disposés de droite à gauche, mais chacun est écrit dans le « bon sens », et ils se lisent en boucles successives au prix d’une certaine gymnastique oculaire ! La composition de ces pages, très complexe elle aussi, a été une véritable performance technique.

Garder l'équilibre

La ligne de traduction en français essaie de répondre à des impératifs parfois difficiles à concilier. Il s’agit de proposer une traduction mot à mot, qui ne peut pas être lue indépendamment du texte hébreu ; mais de grands efforts ont été faits pour éviter un transfert artificiel de l’hébreu au français.
Le genre de la traduction interlinéaire va contre les principes de traduction qui considèrent avec justesse que le sens n’est pas porté par le mot isolé, mais par des unités plus larges, proposition ou phrase. Ici, la contrainte est de donner du sens à chaque unité « mot », et de plus dans l’ordre où l’hébreu place ces mots dans la phrase, souvent très différent de l’ordre des mots dans la phrase française. On a donc tenté de garder le plus possible un équilibre souvent délicat entre, d’une part une lecture à peu près fluide, aisément compréhensible pour chaque phrase – bien que sonnant étrangement aux oreilles, surtout à cause de l’ordre inhabituel des mots – et d’autre part, une volonté de rester au plus près de la signification précise de chaque mot hébreu traduit, tout en évitant d’imposer des choix en fonction du contexte.

Nombreuses aides

Deux traductions sont proposées en deux colonnes en bas de page. Elles ont été choisies par les Sociétés bibliques francophones au démarrage du projet. Il s’agit de la Traduction Œcuménique de la Bible et de la Bible en français courant, des versions interconfessionnelles, les mêmes que celles figurant dans les marges de la traduction interlinéaire du Nouveau Testament.

Des notes introductives placées au début de l’ouvrage donnent des informations sur l’utilisation de l’interlinéaire et sur les principes adoptés.
En fin d’ouvrage, le lecteur trouvera des annexes qui ne remplacent pas une grammaire de l’hébreu biblique, mais qui signalent les questions sémantiques et les problèmes grammaticaux dont l’incidence sur une traduction mot à mot est importante. On y trouvera ainsi :
Des informations sur diverses difficultés, si générales qu’elles ne peuvent faire l’objet d’une note ad locum (difficultés du système verbal, expressions idiomatiques habituelles, etc...).
Des notes numérotées, volontairement limitées à une quinzaine d’appels de notes, regroupant les sujets qui préoccupent le plus les lecteurs débutants (comment traduire dans le système verbal du français, qui est temporel, celui de l’hébreu qui considère non la situation dans le temps mais le caractère achevé ou inachevé de l’action ; les tournures idiomatiques avec l’infinitif ou avec le participe, l’expression de la pluralité, les propositions de serment, les mots rares, etc...).
Un paragraphe important traite des emplois figurés ou métaphoriques de nombreux mots ou expressions, car souvent une métaphore ne peut pas être rendue mot à mot par une image équivalente en français sous peine de mécompréhension, ou de contresens.
Et enfin, deux tableaux des conjugaisons simples et un index.

Quand on travaille sur les textes originels, souvent la Bible perd le caractère familier que nous lui connaissons. Et elle redevient une Parole neuve, qui peut être bouleversante, qui peut faire grandir dans la foi, qui permet toutes sortes de découvertes insoupçonnées. Alors on prend bien conscience que c’est une Parole vivante ! Le but de l’ATI est de contribuer à faire découvrir un texte ancien et neuf tout à la fois ; et aussi d’aider les lecteurs à mieux le connaître, pour pouvoir transmettre une Parole vive, qu’ils aillent ou non jusqu’à devenir eux-mêmes des traducteurs.


Francine Leclerc, Alliance biblique française, coordinatrice du projet 


Extrait : le live de Jonas



Lien vers le site de BibliO
Lien vers le site de BibliO
BIBIO
ZeBible  Catalogue
ZeBible
2320 pages
32.00 €


La Bible ExpliquéeCatalogue
La Bible Expliquée
1560 pages
29.50 €


La Bible Parole de Vie<br>Format standard
Catalogue
La Bible Parole de Vie
Format standard

1552 pages
11.95 €


La Sainte BibleCatalogue
La Sainte Bible
1607 pages
18.00 €


Ancien Testament interlinéaire hébreu-français<br>Une première dans le monde francophone !Catalogue
Ancien Testament interlinéaire hébreu-français
Une première dans le monde francophone !

2844 pages
106.50 €